Enregistrez-vous à la newsletter recevez les nouvelles du club.



                          Une suggestion ?

                             Une question ?


                     Comment nous joindre?


 

Tu veux découvrir la plongée sous-marine au sein de notre club ?

 

Télécharge vite notre brochure d'information complète, elle te donnera tous les renseignements dont tu as besoin pour bien commencer.

 


 

Brochure Information



CATEGORY


13.04.11

 Les bouteilles de plongée, le saviez-vous ?




Rappel sur la législation belge en matière de réépreuve

1. La bouteille :
Souvent réalisée en acier, elle peut être faite en alliage léger (aluminium) et parfois en carbone. Leur volume peut varier de 3 à 20 litres et les pressions d'utilisation varient de 170 à 300 bars pour les carbones en général.

2. Les inscriptions :

Sur chaque bouteille se trouve gravé un certain nombre d'inscriptions en fonction de la législation en vigueur dans le pays d'où elle provient.

- Marque du fabricant

- N° de fabrication ou de série de la bouteille

- Capacité ou volume en litres

- Nature du gaz utilisé dans la bouteille ( air, Nitrox, O2, ... )

- Pression de service : pression de gonflage de la bouteille pour sont utilisation.

- Pression d'épreuve : Pression à laquelle la bouteille est soumise pour la réépreuve. En général, cette pression est de 1,5 x la pression de service, cela veut dire qu'une bouteille de 200 bars est rééprouvée à 300 bars.

- Date de mise en service : chaque bouteille avant sa mise en service, subit une réepreuve hydraulique et optique et reçoit un poinçon de mise en service. Le poinçon permet de connaître l'organisme qui a émis la bouteille.

- Date de réépreuve + poinçon : Tous les 2,5 ans, une réépreuve optique DOIT être effectuée sur les bouteilles. Cela est fait par l'introduction d'une tige surmontée d'une petite lampe et l'opérateur fait une vérification visuelle afin de voir si il n'y a pas de corrosion dans la bouteille et si les parois sont propres. Suite à cela, il poinçonne la bouteille avec un poinçon ( RR + date ).

Tous les 5 ans, après la date de mise en service, une réépreuve hydraulique DOIT être effectuée sur les bouteilles. Cette réépreuve inclut d'office une réépreuve optique en même temps. Suite à cela, l'opérateur poinçonne la bouteille avec un poinçon ( R + date ). Le fait de placer 2 (RR) pour l'optique et 1 (R) pour l'hydraulique est une question d'éviter la contrefaçon. Il est en effet plus difficile d'effacer un R que d'en ajouter 1 à côté de celui existant. C'est pourquoi les réépreuves hydrauliques ne contiennent que 1 (R). Le prix d'une réépreuve hydraulique est de plus ou moins 21 à 25 euro. Nous conseillons donc d'effectuer systématiquement une réépreuve hydraulique et optique tous les 2,5 ans.


Dans le cas d'une bouteille d'air respirable, après la réépreuve, une cuillère de paraffine que l'on trouve en pharmacie doit être introduite dans la bouteille avant de la refermer pour éviter la corrosion ( attention ceci n'est pas vrai pour les mélanges enrichis en oxygène )


3. Le filet : En nylon, leur rôle est protecteur contre les coups et permet également de drainer l'eau de la bouteille vers le bas afin d'être évacuée par le culot de la bouteille. Ceci diminue le risque de corrosion.


4. Robinetterie : Constituée en laiton ou acier inoxydable, elle est vissée sur la bouteille et l'étanchéité est assurée par un joint torique.

ATTENTION, il existe plusieurs types de filets, demandez conseil à un spécialiste pour savoir quel type de filet vous possédez.

  




posted by Webmaster  13.04.11 07:48  Enseignement 



 











Site optimisé pour Microsoft IE


© Webmaster 2013 - Ghilain Dany